Jeux télévisés

 

 

 

Des chiffres et des lettres

 

En 1973, j'ai participé à mon premier jeu télévisé : "des chiffres et des lettres".

 

L'émission était alors animée par Patrice Laffont (déjà !), assisté de Max Favalelli (le grand Max, formidable amoureux de la langue française et cruciverbiste émérite) et de Fabien B£uhlet (Monsieur chiffres).

 

L'enregistrement avait lieu dans les studios de la rue Cognacq-Jay, à Paris.

 

Chaque manche se déroulait sur 2 jours. Je suis donc passé 10 soirs de suite sur le petit écran, fin d'année : 2 soirs de présentation aux côtés de Max + 8 soirs pour 4 manches (3 victoires et, bien sûr, une défaite).

 

C'est le facteur qui m'a apporté mes gains (3 x 500 FF = 1500 FF) par mandat-poste ! ce qui représentait, à l'époque, 1/2 mois de salaire.

 

Deux anecdotes :

  • entre 2 prises, j'ai eu la malencontreuse idée de boire un soda bien gazeux. Mon ventre gargouillait et je me suis donc crispé pour éviter que cela s'entende à l'antenne. Je m'en suis ouvert à Fabrice qui, bien sûr, n'a pas manqué de me faire remarquer, pendant l'enregistrement, que je n'avais pas l'air dans mon assiette et de m'en demander les raisons !
  • peu après le début d'une 2ème manche, le courant a disjoncté. Comme je menais très largement et qu'il n'y avait aucun risque de défaite, le producteur, pour éviter des montages (à l'époque, cela devait être sûrement plus "artisanal") m'a demandé de reprendre cette 2ème manche au début, ce que, bien évidemment, j'ai accepté.

 

Les magnétoscopes n'existaient pas encore et il fallait prendre des photos, avec un appareil posé sur pied (attention au bougé !), avec un réglage ad'hoc.

 

 

Le Millionnaire

 

En octobre 1998, j'ai accompagné, sur le plateau, une Cognaçaise qui avait gratté 3 téléviseurs sur son jeu FdJ. Malheureusement, pour elle, elle n'a gagné "que" 100 000 F avec la roue !

 



L'occasion, pour moi, de rencontrer Philippe Risoli, l'animateur, et de parler du Fesyival du Film Policier de Cognac.

 

 

Tout le monde veut prendre sa place

 

C'est en août 2011 que j'ai passé un casting à La Rochelle. Un véritable concours, avec 6 demi-journées de sélection et plus d'une centaine de candidats à chaque fois !

 

Un premier test de culture générale, sous forme de QCM, puis un court entretien permettent de faire une première sélection : 24 candidats retenus sur 130 au départ.

 

Une deuxième sélection est alors opérée sous forme d'un deuxième test de culture générale, toujours sous forme de QCM, puis d'un deuxième entretien, devant un jury.

 

Ensuite, il faut attendre l'éventuel appel téléphonique de convocation à l'enregistrement d'une émission. 

 

Pour moi, tout s'est enchaîné très vite : casting le 17, appel le 19, enregistrement le 26 août, à 13 h, dans un studio de la Plaine-Saint-Denis !

 

Le thème retenu "les homonymes" m'a été communiqué l'avant-veille de l'émission. Vaste sujet, qui empêche pratiquement toute révision !

 

Si j'ai passé sans encombres la première manche, j'ai chuté en 1/2 finale sur une question "difficile", choisie par la championne : "quel nom, homonyme de celui d'un acteur américain, porte Jacques Gamblin dans le film "le premier jour du reste de ta vie" !! Il s'agissait de Robert Duvall ! Je m'en veux car j'ai eu le plaisir de déjeuner avec cet acteur, lorsqu'il a participé au Festival du Film Policier de Cognac en 1997.

 

Nagui m'a confirmé que "je faisais peur à la championne et qu'elle avait donc  préféré m'écarter de la finale".

 

Pour info, une candidate a eu comme question : "que vendait la marchande sur le marché de Foix" dans la comptine ? Réponse : des petits pois !!!! No comment !!!!

 

 

 

La  roue de la fortune

 

Le casting était organisé à La Plaine-Saint-Denis, en novembre 2011, avec cette demi-journée là, 45 candidats.

 

La première épreuve de sélection consistait en un test de culture gébérale (QCM), puis en une présentation devant l'ensemble des candidats présents. Seuls 7 candidats sont restés pour la deuxième partie, qui consistait en un test de lettres manquantes (simulation du jeu) et en un entretien indicduel filmé.

 

Là encore, tout s'est fait rapidement : casting le 19 novembre, appel téléphonique le 2 décembre et enregistrement le 12 décembre, à 12h30, à la Plaine-Saint-Denis.

 

Superbe accueil d'Endemol, avec déjeuner en commun et ... Champagne avant d'aller sur le plateau (ça rend euphorique !).

 

Animation de Benjamin Castaldi et de Valérie Bègue, la superbe miss France, originaire de la Réunion.

 

Bilan : une victoire (avec un gain de XXXX €), un kit de mobilier de jardin (2 fauteuils + 2 poufs gonflables et des petits meubles) et un séjour au parc animalier "Planète sauvage" près de Nantes (superbe nuit sous la tente, avec les loups et les lions ...).

  

 

 

 

Le quatrième duel

 

Le casting de cette émission, animée par Julien Courbet, a eu lieu en avril 2012 à La Plaine-Saint-Denis.

 

Une trentaine de candidats était présente pour cette demi-journée de sélection.

 

Là encore, la première partie consistait en un test de culture générale (sous forme de QCM) et en une présentation devant les autres candidats.

 

Les personnes retenues ont passé un deuxième test de culture générale, avec questions ouvertes, puis ont eu droit à un entretien filmé.

 

Tout s'est alors précipité : casting le 12 avril, appel téléphonique le 2 mai et enregistrement le 9 mai.

 

Les choses ne se sont pas passées comme prévu car l'équipe de casting avait sélectionné plus de candidats qu'il y avait réellement de places ! Bilan : je suis resté 2 jours entiers à attendre dans les loges, avant d'être désigné pour participer au jeu ... lors des 2 dernières prises (le jeu s'arrêtait ensuite définitivement). Je n'ai donc fait que de la figuration et n'ai pas pu jouer !!

 

 

 

 

Que le meilleur gagne

 

Pour participer à ce jeu, la sélection était vraiment légère !

 

Je me suis donc retrouvé, le 22 mai 2012, avec 199 autres candidats, dans un studio de La Plaine-Saint-Denis,et ai pu participer àl'enregistrement de 3 émissions, animées par Nagui et Miguel Derenne.

 

Comme, à la dernière question, seuls les 10 candidats les plus rapides parmi ceux restant en jeu participent à la finale, j'ai décidé de jouer le tout pour le tout en donnant une réponse (A, B, C ou D) au hasard.

 

Résultat, je suis le seul à avoir donné David Bowie en réponse à la question "qui habitatit au 121B Baker street ?" (alors qu'il s'agit de Sherlock Holmes). J'ai donc eu droit d'être interpellé par Nagui !

 

 

Seriez-vous un bon expert ?

 

Nouveau casting, à La Rochelle, le 10 novembre 2012 : un questionnaire de 260 items, avec réponses ouvertes, auxquelles il faut répondre en 50 minutes.

A l'issue de cette épreuve, entretien filmé de 2 minutes environ pour les candidats retenus.

 

Et puis l'attente du verdict !

 

Le 13 novembre, appel téléphonique, c'est tout bon !! Enregistrement prévu le 27 novembre, puis décalé au 19 décembre. Thèmes retenus : la langue française, le patrimoine français et les produits du terroir, dans le cadre d'une spéciale France.

 

Voilà, l'enregistrement a maintenant eu lieu, dans les studios de la Plaine-Saint-Denis !

 

Trois experts : Frédérick Gersal, Damien Thévenot et Nathalie Nguyen et le maître de cérémonie : Julien Courbet.

Une belle écharpe tricolore et des cocardes !

 

C'est fait ! La production a diffusé l'émission le jeudi 10 janvier 2013 !

 

Ambiance très sympa, "potache" par moments ! Et me voilà dans le "bêtisier de SV1BE, même sur youyube, et dans la presse locale !

 

A l'arrivée, après quelques frayeurs et après avoir éliminé mes 4 adversaires, une finale et un gain "moyen" ! Dommage que je n'aie pas été plus attentif lors de ma visite du Musée d'Orsay (et de sa galerie des Impressionnistes), la veille de l'enregistrement ! J'aurais alors su répondre à la 7° question qui m'aurait, peut-être, permis d'atteindre le graal  Je suis quand même content d'être allé (presque) jusqu'au bout !