Paroles & musique

J'adore la langue françase, sa grammaire et sa syntaxe, ses difficultés, ... Et le Bescherelle et le Bled sont de formidables livres de chevet !

 

Je refuse ces pseudo-réformes qui n'ont, pour seul but, que de cèder à la facilité et de nous tirer, dans ce domaine aussi, vers le bas.

 

Mes préférences vont aux chanteurs et aux humoristes à texte, à ceux qui jouent avec les mots ...

 

Georges Brassens

 

Sans nul doute, le plus grand poète récent ! Des textes simples en apparence, mais parfaitement ciselés !

 

Et toujours un grand bonheur de le voir sur scène, souriant malicieusement à chaque mot un peu cru, complice de son contrebassiste, Pierre Nicolas.

13 novembre 1966 à Caen

Sa tombe à Sète

 

Jacques Brel

 

Simplement, écoutez "les vieux", "jeff" ou "quand on n'a que l'amour" ... et vous vous direz : "des comme lui, on n'en fait plus !".

 

En concert, mieux valait ne pas être dans les premiers rangs, tant "le grand Jacques" se donnait et ... postillonnait à plusieurs mètres !

 





17 mai 1967 à Caen

 

Serge Gainsbourg

 

Génial provocateur, artiste complet !

Au Palace, à Paris, le 23 décembre 1979

Journal "l'Alsace" de 1980, suite au concert interdit par les parachutistes, au Wacken, à Strasbourg

Sa maison, rue de Verneuil à Paris

Sa tombe, au Cimetière du Montparnasse, à Paris

 

 

Boby Lapointe

 

Un mathématicien pointu ... un manieur de mots, le roi de l'à-peu-près ...

 

Avoir le texte écrit sous les yeux permet de ne pas en perdre une miette !

Première partie de G. Brassens, le 13 novembre 1966, à Caen

 

 

 

Yves Montand, Serge Reggiani, Juliette Greco, Georges Moustaki, Claude Nougaro, ...

 

Que de grands interprètes !

 



Serge Reggiani à Caen, le 8 novembre 1968

Juliette Greco au Théâtre de la Ville, à Paris,le 26 décembre 1968

Claude Nougaro, à Strasbourg, le 27 mars 1981

Yves Montand à Strasbourg, le 14 mai 1982

Georges Moustaki à Mérignac, le 7 décembre 1990

 

 

 Johnny Hallyday

 

C'est en 1962 que j'ai acheté mes premiers disques, deux 33 tours de Johnny, enregistrés chez "Vogue" : "twistin USA" et "le disque d'or".

Je lisais "Salut les Copian", illustré des superbes photos de Jean-Marie Périer.

 

Depuis cette date, Johnny fait partie de ma vie. Nous avons grandi ensemble et il est, pour moi, comme un grand frère. Certes, nNous avons connu quelques périodes de froid (lors de la polémique qui les opposait, je m'étais rangé du côté d'Antoine, un de mes souhaits étant de faire "Centrale", comme lui !), mais globalement, je "pardonne" tous ses excès à Johnny.

 

 

Menu du dîner dédicacé, le 8 avril 2004, lors du Festival du Film Policier de Cognac

 

 

Vigon

 

Un immense chanteur, marocain, de rythm & blues et de rock, malheureusement trop méconnu.

 

A ses débuts à Paris, il était même accompagné par Muchel Jonaz à la batterie !

 

J'ai eu la chance de le voir sur scène, à Rabat (théâtre Mohamed V), en 1963, avec son orchestre "les Shakers", et de le retrouver, à Agadir, en

 

 

 

Boris Vian

 

Quel personnage éclectique : ingénieur centralien, écrivain (y compris sous osn pseudonyme de Vernon Sullivan), trompettiste, parolier, chanteur ... Le bougre savait tout faire !

 

Il avait même prévu de mourir avant 40 ans, et il a tenu parole !!

 

Son film "j'irai cracher sur vos tombes" , je l'ai vu, en 1966, ... le soir de mon baccalauréat !



 

Raymond Devos

 

Quelle écriture ! et quel personnage : conteur, clown, musicien, ...

 

 

Pierre Desproges

 

Le cynisme à l'état pur !

 

Pierre Desproges nous a offerts la plus belle définition du whisky : "c'est le Cognac des cons !". J'adore !

 

 

Popeck

 

L'humour juif de l'Europe de l'Est ! Un très grand, trop méconnu !